Équipe créativité

A moi toute seule je constitue une équipe. Je cultive la pensée que nous avons tous des capacités multiples que nous devons exploiter et qu’à force d’y travailler, on finit par développer un savoir-faire qui égalise celui de beaucoup de professionnel ayant reçu une formation spécifique. J’utilise ainsi toutes les cordes dont dispose mon arc.

Attention, tout le monde ne peut devenir plombier ou électricien ou même mécanicien du jour au lendemain ; mais quand on veut faire et bien faire, on apprend les bases et on cherche à s’améliorer, toujours dans le but de donner le meilleur de soi.

Maurice-M. Jack

Touche à tout

Beaucoup d’années de pratique dans l’art du soin. Prendre soin des autres en m’oubliant la plupart du temps. Se donner à fond, je l’ai compris bien tard, est une façon de masquer sa propre souffrance.

Je me traite depuis avec art et trouve ma rédemption dans le processus créatif. Quand je sens que je dérape, je peins, je dessine, je couds, je tricote, j’écris, je lis ou je joue… tout simplement car le jeu n’est pas réservé seulement aux enfants ; il est bon de laisser jouer l’enfant que l’on est resté tout au fond de soi et croyez moi quand on le laisse faire, ça fait du bien !

Écrivez-moi, je vous donnerais quelques idées : marcellejackotin@outlook.fr

Art-thérapeutique

Lâcher-prise

Mes moments préférés sont ceux ou je me laisse la liberté de faire tout et n’importe quoi. A ma grande surprise le résultat n’est jamais chaotique car il est criant de ma vérité intérieure et du processus de transformation qui opère. Tout ce dont on a besoin de s’affranchir s’exprime là sur la toile et nous libère.

Écrivez-moi et je vous donnerais des astuces : marcellejackotin@outlook.fr

Coussins Art'Lié Créations

Coudre

Le plaisir du fait main

Dès lors que je me suis lancée dans la couture, j’ai cessé d’acheter des vêtements mal cousus ou à bas prix mais de mauvaise qualité. Je préfère investir dans un vêtement de bonne qualité qui me coûtera un peu plus cher mais qui durera plus longtemps. Bien entendu, quand on veut suivre la mode, on a envie de changer souvent ; cependant sachez qu’ il ne faut pas rester un mouton toute sa vie et savoir adopter « sa propre mode ».

Lorsqu’un vêtement attire mon regard dans une vitrine, je ne peux m’empêcher de vérifier les coutures et les finitions ; dans le cas de mauvaises finitions, je préfère acheter le tissu et reproduire le modèle et rien n’est plus plaisant que la réussite de l’exercice en plus de la fierté de posséder un modèle unique.

Écrivez-moi pour des partages constructifs : marcellejackotin@outlook.fr


Vous voulez travailler avec moi ?